VOTRE ÉQUIPE

> RETOUR

« Ville grise » pour les uns, « ville morte » pour les autres, La Bassée est surtout pour moi une commune au potentiel inexploité qui malheureusement, mérite amplement les critiques qui lui sont faites. Je veux que cette ville que j’aime profondément redevienne attrayante, belle et dynamique, et c’est pour cette raison que j’ai choisi de m'investir de nouveau aujourd'hui. En m'appuyant sur mes compétences, je souhaite améliorer les services liés à la jeunesse, notamment en mettant l’accent sur les jeunes de 13 à 17 ans qui n’ont actuellement ni lieu d’expression ni accompagnement vers la vie professionnelle.

Benoit LENGLIN

  • 31 ans
  • Pacsé, 1  enfant.
  • Basséen depuis 31 ans
  • Professeur d’Education Physique et Sportive (EPS) en lycée professionnel
  • Directeur des accueils de loisirs de la ville depuis 5 ans
  • Encadrant de  la Babygym
  • Bénévole au sein de l’association La Bassée Futsal.

         Je m’appelle Benoit LENGLIN. Pacsé et père d’un enfant. J’ai 31 ans et je suis Basséen depuis toujours.

 

Professeur d’Education Physique et Sportive (EPS) en lycée professionnel, je dirige également les accueils de loisirs de la ville depuis 5 ans et encadre la Babygym. Licencié au Football Club Espérance pendant 25 ans, je m’investis désormais au sein de l’association La Bassée Futsal.

 

  « Ville grise » pour les uns, « ville morte » pour les autres, La Bassée est surtout pour moi une commune au potentiel inexploité qui malheureusement, mérite amplement les critiques qui lui sont faites. Je veux que cette ville que j’aime profondément redevienne attrayante, belle et dynamique, et c’est pour cette raison que j’ai choisi de m'investir de nouveau aujourd'hui. En m'appuyant sur mes compétences, je souhaite améliorer les services liés à la jeunesse, notamment en mettant l’accent sur les jeunes de 13 à 17 ans qui n’ont actuellement ni lieu d’expression ni accompagnement vers la vie professionnelle.

 

M'engager auprès de Ludovic VANDOOLAEGHE fut une évidence pour moi. D’une part, parce qu’il a grandement contribué à faire du service jeunesse et sports, dont il était l’adjoint, un service municipal connu et reconnu de tous pour son professionnalisme et son dynamisme. D’autre part, parce qu’il a ciblé des compétences précises pour bâtir le mouvement LES CITOYENS et construire un programme ambitieux et réaliste qui redonnera sans aucun doute des couleurs à une ville qui en manque tant

 

 

 

Aujourd’hui

Je suis Basséen

Je suis Citoyen

Je suis proche et engagé